Lancement EPP à la prison de Leuze en Hainaut

Lancement EPP à la prison de Leuze en Hainaut

Ce mardi 5 février, lancement de L’Enneagram Prison Projet à la prison de Leuze.
Jean-Marie et moi arrivons bien à l’avance à la prison dans l’attente d’un groupe de 14 personnes.
15 heures : six personnes arrivent puis un septième.
Surprise! Très vite, nous nous adaptons, réorganisons la salle et commençons.
Nous passons du temps à les écouter. Cela nous semble nécessaire d’entendre les frustrations, les suspicions (un des détenus est venu voir ce que la direction avait trouvé pour manipuler les détenus), les injustices ressenties.
Nous avons plusieurs visions de la même réalité. D’un côté, nous percevons l’envie de la direction de donner des outils utiles aux détenus : elle est sensible au fait de mettre en avant le beau et le bon qui se trouve en chacun d’eux. D’autre part, nous nous rendons compte que cela ne se perçoit pas toujours à l’intérieur voire pas du tout par certains.
Le temps passe et nous nous demandons comment arriver au bout du programme de l’après midi, nous rendant compte que ce qui se passe est nécessaire. Nous rattraperons ce qui n’a pas été vu une prochaine fois.
En effet, comment parler de responsabilité émotionnelle alors que certains pensent que les agents ont pour objectif de les faire ch… voire de les faire sortir de leurs gonds. Ce sera pour la prochaine fois : un vrai défi pour nous.
Heureusement, une conversation nous permet d’amener la notion de « au-dessus de la ligne » (ouverture, présence, esprit et coeur ouverts) et « en-dessous de la ligne ». Le plus virulent se calme.
Finalement,nous introduisons les 3 centres d’intelligence et le meilleur de chaque base.
Nous voyons des visages qui s’éclairent ; ils commencent à comprendre …
Combien seront-ils la semaine prochaine ?

Partager?

Laisser un commentaire